Sept langages pour une transformation

By | 7 août 2016
de Robert Kegan et Lisa Laskow Lahey (pas encore traduit en français)

Pour vous mettre en appétit voici quelques chapitres du livre.1- Du langage de la plainte (mode par défaut dans TOUTES les entreprises) vers le langage du but vers lequel on tend :

(je n’ai pas dit : « je veux changer de travail parce que ça va mal » mais « parce que je veux mieux travailler »)

2- Du langage du blâme (mode par défaut dans TOUTES les conversations) vers le langage de la responsabilité personnelle :

(je n’ai pas dit : « mon chef est un sale con » mais « nous avons eu de graves difficultés de communication »)

3- Du langage des « Résolutions du Nouvel An » (mode par défaut) au language de l’immunité au changement :

(à cause de cette immunité, toutes les méthodes qui proposent un changement rapide sont vouées à l’échec)

4- Du langage des grandes croyances qui nous tiennent au langage des grandes croyances que nous tenons :

(certaines croyances fondamentales ancrées en nous s’opposent à la réalisation de nos buts conscients)

5- Du langage des prix et des compliments au langage du regard approbateur :

(cela n’est-il pas le problème directement lié à l’éducation ?)

6- Du langage des règles et règlements au langage du pacte public :

(avec l’étonnante notion que le fait qu’il existe un pacte public permet que ce pacte soit violé et qu’ainsi on avance)

7- Du langage de la critique constructive au langage de la critique déconstructive :

(cela implique de remettre en cause (déconstruire) la notion d’avoir raison )

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.